Arnaud DUJARRIER - Dujarrier Digital Learning

Dujarrier Digital Learning en 10 questions

0ea149d40c87b63b08341e57Arnaud Dujarrier, vous êtes formateur et consultant en Digital Learning. Vous travaillez avec des grands de la formation professionnelle, notamment l’Afpa et Evocime (qui forme plus de 30 000 apprenants chaque année). Comment présentez-vous votre activité lors d’un premier entretien ?

Comment je présente mon activité ? J’accompagne mes clients sur l’ensemble des étapes de la mise en place de leurs stratégies de formation digitale : de l’analyse des besoins, en passant par la production de supports et la formation des équipes pédagogiques.
Mon expertise de l’ergonomie cognitive associée à ma maîtrise des nouvelles technologies me permet de concevoir et réaliser des solutions de digital learning « sur mesure » et multimodales, adaptées à vos enjeux et aux profils de vos salariés. L’ensemble de mes conseils, de mes productions et de mes formations est le fruit des 30 dernières années d’études en ergonomie cognitive. C’est l’assurance d’une optimisation de la transmission des savoirs à distance ou en présentiel.

 

Vous avez remporté en 2016 le prix de l’Innovathon pour un dispositif de formation digital innovant. Pourriez-vous nous en dire davantage ?

L’Innovathon est un challenge, vous avez 24H pour créer une offre de formation innovante. Nous étions une équipe de 4 pour créer un dispositif multimodal, une affiche, un pitch, une bande annonce sur le bien-être au travail pour un grand groupe français. Nous avons créé un dispositif en adéquation avec le contexte, la disponibilité des apprenants, leur nombre et leur localisation géographique. Ce fut une aventure passionnante, je me souviens du montage que j’ai fait pendant la nuit jusqu’à 4h du matin pour une présentation à 10h ! De bons souvenirs…

Le Digital Learning a introduit de nouveaux schémas d’apprentissage et transformé le rôle du formateur. Les équipes pédagogiques que vous formez pour le compte de vos clients s’adaptent-elles facilement à cette mutation ?

Plus qu’une mutation c’est une évolution de la formation ! certes rapide, puisqu’elle intervient sur un temps très court. Mais si vous regardez, la formation a toujours évolué avec l’intégration de méthodologie d’apprentissage, du vidéoprojecteur, d’internet. Comme toute évolution d’un métier, certains apprécient ce changement avec l’apport des nouvelles technologies, d’autres ont besoin de plus de temps et d’accompagnement dans l’intégration de ces nouvelles compétences. Nous avons tous intégré le digital dans notre vie avec internet et le smartphone chacun à son rythme. L’important dans l’accompagnement d’une équipe, c’est de développer une formation centrée utilisateur final. Selon les missions de chacun, vous apportez des exercices et des exemples concrets pour générer de nouvelles compétences.

Comme les neurosciences que vous maîtrisez parfaitement, vous êtes passé du monde médical au monde de la formation. Cette transition était-elle évidente ?

Cette transition était une évidence pour moi. Pendant 15 ans, l’une de mes missions de délégué médical était de former sur les nouvelles préventions vaccinales, ou leurs bonnes pratiques. J’ai toujours eu beaucoup de plaisir à former le corps médical. Je suis intervenu très souvent lors de la grippe aviaire pour informer et former le personnel médical dans les hôpitaux ou pour des associations de médecins. En 2012, J’ai décidé de professionnaliser ma pratique et d’intégrer le digital learning dans mon projet. J’ai pris la décision de monter mon projet lors d’un plan de départ volontaire. J’ai suivi un double cursus pour devenir formateur-consultant et ingénieur en digital learning. J’en profite pour remercier les dirigeant de Sanofi et tous ceux qui ont participé de près ou de loin à la concrétisation mon projet.

D’après votre expérience, le Digital Learning permet-il une meilleure mise en pratique des découvertes neuroscientifiques récentes que la formation classique en présentiel ?

Des études ont permis de mettre en place des principes qui sont les fondations du digital learning. La formation en présentiel peut aussi s’appuyer sur des études depuis plus de 30 ans. Le problème est plus lié au manque de formation en ingénierie pédagogique et en techniques d’animations des équipes pédagogiques et des formateurs.

Comment définiriez-vous l’ergonomie cognitive, au centre de vos préoccupations ? Quelle est son application concrète dans votre quotidien professionnel ?

Je définirais deux termes : « psychologie cognitive » et « ergonomie cognitive ». Le premier « psychologie cognitive » correspond aux études fondamentales sur le fonctionnement du cerveau dans les processus d’apprentissage. Nous sommes dans la mise en place de théories. Le second « ergonomie cognitive » est la mise en pratique de ces théories. Par exemple, on détermine si on mémorise mieux un cours selon la structure ou non du cours. Les résultats sont déterminés par des évaluations sur le cours présenté à deux groupes (dont un groupe contrôle). On détermine l’amélioration ou non de la technique d’apprentissage utilisée. Je m’appuie sur des résultats concrets scientifiques. Je suis scientifique de formation. L’organisation de mes cours en présentiel ou à distance applique ses principes de l’ergonomie cognitive.

Dans une étude parue en 2016, la CEGOS affirme que la formation mixte (le « blended Learning », mélangeant e-Learning et présentiel) représente actuellement la principale tendance dans le secteur de la formation professionnelle. En tant que spécialiste du Digital Learning, avez-vous constaté cette tendance ?

C’est aujourd’hui plus qu’une tendance dans la formation professionnelle d’adulte. C’est la direction de la formation. Le digital learning n’a de sens que si l’on mixte le elearning et le présentiel. L’objectif est de permettre à tous de se former en diminuant le présentiel, et donc en diminuant le temps d’absence dans l’entreprise. L’être humain a besoin de lien social pour apprendre. L’échec du 100 % elearning a démontré les limites de l’apprentissage à distance. Le blended learning a un bel avenir devant lui si on lui ajoute l’accompagnement à distance des apprenants.

Vous pratiquez la ludopédagogie, notamment à travers l’animation de classes virtuelles, et vous offrez à vos clients des solutions sur-mesure. Est-ce cette approche commune d’une pédagogie innovante et personnalisée qui vous a incité à rejoindre le réseau PSI.expert ?

En effet, nous avons des valeurs communes sur la pédagogie et l’intégration des nouvelles technologies d’apprentissage. C’est entre autres pour ces raisons que j’ai intégré le réseau PSi.expert. De plus, les outils mis à ma disposition me permettent d’optimiser mon projet de conseil, de design et de formation en Digital Learning. Psi.expert me fournit un LMS pour mes cours à distance, une classe virtuelle pour l’animation à distance. Je peux ainsi dispenser mes formations sur le digital learning au plus proche de mes clients. J’ai l’assurance pour mon client et pour moi d’être toujours dans le cadre législatif de la formation. C’est l’avantage du portage de formation avec PSi.expert.

Avec quelques mois de recul, que vous apporte le fait d’avoir rejoint ce réseau ? Le recommanderiez-vous à d’autres personnes et/ou entreprises et pourquoi ?

J’ai rencontré deux experts de la formation Jean-Louis Cantonnet et Cédric Delaye. Ils m’ont apporté des conseils judicieux, fruit de leur expérience. La formation dispensée par Delpicom pour chaque nouveau membre m’a permis de développer efficacement mon activité. J’en profite pour remercier Cécile Butet-Jany pour son coaching dans mon positionnement et mon développement sur les réseaux sociaux. Vous avez un projet avec de la formation sur un domaine de pointe, alors foncez ! C’est une opportunité à saisir pour ceux qui sont porteur d’un projet.

Quelques analogies

  • Si j’étais un animal, je serais… un chien, c’est mon signe astrologique chinois
  • Si j’étais un plat, je serais… non pas un plat mais jus de légumes et de fruits (vivifiant)
  • Si j’étais un lieu, je serais… le Machu Picchu (la plénitude)
  • Si j’étais un livre, je serais… La gymnastique des neurones de Carla Hannaford (mieux comprendre notre cerveau)
  • Si j’étais un vêtement, je serais… un short de bain (le sport et la détente)
  • Si j’étais une personnalité, je serais… Benjamin Franklin, qui a œuvré pour l’éducation. Une citation me vient à l’esprit "Un investissement dans le savoir rapporte le meilleur taux d’intérêt". C’était vrai hier, ça l’est aujourd’hui et ça le sera encore demain.

Le profil d'Arnaud sur PSI.expert

Last modified onmercredi, 12 février 2020 09:51
Login to post comments
Dlepicom

PSI.expert est une marque du Groupe Delpicom. Delpicom est le partenaire de votre développement depuis 2000. La qualité est le pilier de toutes nos prestations.

Delpicom est une entreprise certifiée :

  • ISO 9001 : Animation de réseau de Prestataires de Services intellectuels et réalisation de prestations de formations
  • Qualiopi : La certification qualité a été délivrée au titre de la catégorie d'actions suivante : actions de formation.
Datadock

Nos coordonnées

Paris

70, rue Mademoiselle
75015 Paris

Tél : 01 47 34 27 22
Fax : 01 43 06 05 61

Nantes

1, rue du Guesclin
44000 Nantes

Tél : 02 40 99 00 29
Fax : 01 43 06 05 61

 

Un message ?

Log in or Sign up